Du 13 au 20 Aout 2016: semaine de présence franciscaine à Notre Dame de Pitié (La Chapelle St Laurent – 79)

Quand Notre Dame de Pitié rencontre Notre Dame de Liesse : Marie, mère deDSCF3533 Miséricorde, source de notre joie…

Séjourner à Notre Dame de Pitié, afin de participer à la vie du sanctuaire ? Une idée née dans l’esprit des quelques personnes qui ont à cœur que vive ce lieu, une idée relayée par le diocèse, une excellente idée dont nous nous sommes emparés.

C’est ainsi que du 13 au 20 août des membres de la Fraternité franciscaine du Poitou-Charentes se sont retrouvés sur place. Quelques membres ? Monique, Stella et moi-même accompagnée de Bernard mon mari et de onze de nos douze enfants, à qui sont venus se joindre ponctuellement des frères et sœurs des fraternités de Poitiers, Loudun, Bressuire…Un accueil chaleureux nous y fut réservé – un grand merci aux bénévoles et aux prêtres des paroisses voisines !

Résumer ces quelques jours ? Un mot se présente à l’esprit : joie !

Joie de célébrer notre Seigneur et sa Mère, joie de les prier. Chaque jour, nous nous sommes retrouvés pour dire l’office des laudes et des vêpres, assurer un temps d’adoration . Nous avons participé à la célébration de la messe, animé également une veillée de prière en l’honneur de Notre Dame de Liesse, le 18 août (1), célébration qui aurait réuni, d’après ceux qui ont pris la peine de compter, près d’une cinquantaine de personnes.

Joie du partage: une table toujours ouverte, prête à accueillir les hôtes de passage…

Joie de la rencontre: Thérèse, veuve consacrée, venue nous rejoindre pour quelques jours et dont nous avons été heureux de faire la connaissance, des visiteurs aussi désireux de se ressourcer auprès de Notre Dame de Pitié.

Joie de la fraternité: mes enfants qui se sont retrouvés avec Monique pour préparer des jeux, Christiane et M. et Mme Cron qui nous ont bien aidés quand nous avions des impressions à faire, des « marches » dans la campagne environnante qui était particulièrement accueillante (et que dire de ces mûres dont nous avons pu faire un clafoutis?), une soirée « initiation au yoga » animée par Stella particulièrement appréciée des petits, et des grands ! Le chant également, sous la direction de Bernard, est venu renforcer cette communion fraternelle.

Un séjour sans aucun « couac » ? Non, bien sûr : les « couacs » font partie de la vie ! Il y eut des petits problèmes de communication, certaines déconvenues, notamment s’agissant des activités prévues pour les enfants qui, ayant accompagné leurs parents, auraient trouvé quelque nourriture spirituelle à leur portée.  Mais voilà : encore eût-il fallu qu’il y eût des enfants… Cependant même là, encore cette joie, grâce qui nous est venue des mains de Marie.

Pour cette joie, nous voulons te remercier, Marie : longue vie à Notre Dame de Pitié !
Vie et joie à chacun de vous, lecteurs !

(1) Notre Dame de Liesse, fêtée pendant longtemps dans l’Eglise, a désormais disparu du calendrier liturgique, hormis dans le diocèse de Soissons, où Marie continue d’être célébrée sous ce vocable le 18 août.

Evelyne L., ofs

Un temps de vie fraternelle au delà des projets d’animation du site, où chacun à cherché à  s’adapter aux besoins de tous, à trouver des temps de prières seul et en fraternité en toute simplicité, un temps de disponibilité  d’ouverture que le Seigneur nous a donné!

Stella L., Lathus (86)